Après l’aquoibonnisme, je me mets à l’aquajogging !

Alors que je commençais à progresser en course à pied – c’est pas moi qui le dis, c’est le coach !- bim ! Une tendinite d’Achille me contraint à remettre aux calendes grecques mon prochain entraînement. Attendre que ça ne fasse plus mal, attendre que ça dégonfle… attendre quoi.
J’ai déjà attendu quasiment un mois (bon, ok, j’ai tenté quelques sorties au début), mais le 8 janvier, mon kiné m’a souhaité la bonne année d’une bien singulière manière : « Non tu ne peux pas encore courir« .
Merci, meilleurs voeux et surtout… bonne santé hein, car la santé c’est important, qu’elle disait ma grand-mère.

aquajogging babaorun

Mon sauveur

JC : Faut que tu fasses du gainage et une autre activité cardio. Fais du vélo, va nager…

AL : J’ai pas le temps de me faire des sessions vélo 3x/semaine et pi j’aime pas la piscine. De toute façon, je nage comme une enclume.

S’ensuit un craquage en bonne et due forme. Bououoouh ! Comme l’an dernier, une pause s’impose et pour moi, cela signifie que, côté running, je vais ENCORE reprendre à zéro.

JC : Ecoute, il te faut un plan d’action commando. Tu vas d’abord aller chez l’ostéo pour qu’il te remette tout ça en bon ordre. Puis, de temps en temps, va à Velib au boulot, le WE fais de l’Elliptigo, pense à l’aquajogging, et… Tiens,  je vais t’offrir des cours de natation.

Que ma joie demeure !

AL : Youpi ! That’s a deal my darling ! Tu es vraiment un super amoureux (enfin, j’ai dû dire un truc comme ça, à peu de choses près).

Le Speedo de JC, no comment svp. @babaorun

Le Speedo de JC, no comment svp. @babaorun

Dès le lendemain, je déniche mon vieux maillot Adidas des années 12. JC saute sur l’occaz pour dégainer son Speedo disco avec des Lionel Ritchie dessus (mais je peux pas broncher, déjà qu’il m’accompagne à la pistache pour me motiver). Après le boulot, direction la piscine, pardon… le centre aquatique -nettement plus classe- pour nous rencarder avec un maître-nageur afin de caler mes cours.
NB spécial filles : Pas de chance, le maître-nageur que l’on croise n’est pas spécialement beau.

Voix de la sagesse : T’es pas là pour mater du maître-nageur ma fille !

En attendant, JC me montre comment aquajogger.

 Plouf, comment courir dans l’eau ?

Comme les petits n’enfants, je m’attache une jolie ceinture de flotteurs autour de la taille, bien serrée sinon ça remonte dans le dos et c’est très chiant, et je me lance dans le grand bassin pour ne pas avoir pied. Comme ça, pas d’impact, et Achille ne morfle pas.

1545155_686971344687750_1267465725_nJC m’indique que je dois bien gainer le buste pour rester à la verticale sans avoir les fesses qui remontent (et te poussent vers l’avant). Et surtout, il faut que je garde ce geste de la course à pied, alors même que je suis prise en flag’ de pédalage.

C’est parti. Je mets environ 7 minutes pour faire une longueur, ça n’avance pas mais je m’en fous.

JC : Ben t’es pas là pour devenir la Bekele de l’aquajogging de toute façon !

J’enchaîne 1/2 heure d’aquajogging et … j’adore, même si je m’ennuie passablement il faut bien avouer. Je sens un peu mon tendon d’Achille qui se demande ce qui se passe au début, puis il s’adapte au geste pour finalement se faire oublier.

Sensations…

Je réalise vite l’effet cardio du truc : je finis par avoir vraiment chaud et me sentir essoufflée. Je tente même l’accélération vers la fin, mais là, une crampe au mollet me rappelle à l’ordre. On est peu de choses.
L’avantage pour moi, c’est que l’aquajogging sollicite aussi les bras qui reproduisent le geste du runner sous l’eau, et muscler mes bras, c’est pas du luxe.

Et maintenant, que vais-je faire ?

swimmPas de panique Gilbert. J’attends l’appel d’un maître-nageur (eh ouais, je lui ai filé mon 06, maligne la fille) pour mes cours de perfectionnement et je sens que je vais retourner faire plouf dans le chlore sous peu. Surtout que je n’ai -presque- pas de courbatures, c’est magique.

Appelez-moi bientôt la petite sirène, d’autant qu’avec un bonnet de bain, je suis quasi aussi sourdingue qu’elle !

PS : désolée, vous n’aurez pas d’illustration de moi en maillot, il faut savoir raison garder.

Lire aussi le plan Orsec et ses chaussettes super chouette pour calmer Achille

Ce contenu a été publié dans Entraînements, On sporte bien, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Après l’aquoibonnisme, je me mets à l’aquajogging !

  1. TITA dit :

    Le vieux maillot ADIDAS des années 12 avant JC ou après JC !?

  2. Seckler Valérie dit :

    hahhhaa … au moins tu n’as perdu ton humour ;-)) ça c’est précieux!
    Pour ton tendon, à voir avec ton Kiné évidemment, mais le repos absolu n’est pas tjrs la panacée (à gérer selon tes douleurs aussi ).. là moi je m’en sors en ayant continué à courir, + light évidemment ( 3 séances par semaine),en même temps que séances Kiné . Au début mon Kiné était sceptique et un peu contre le fait que je n’arrête pas de courir puis il a constaté l’amélioration notable en même temps que je recommençais progressivement à mettre du rythme et faire un peu de fractionné à ma sauce mais pas sur piste. Après je pense qu’il faut se connaitre un peu pour adapter … Achille et moi c quand même une histoire de 20 ans déjà !!!!
    A noter aussi, que depuis sept, le cours hebdo de BodyBalance (i.e. mélange de Taï Chi, Pilates, Yoga) a du apporter un plus dans la souplesse et l’élasticité de la « bête » ;-))

  3. Je ris toute seule, extraordinairement raconté! Je suis désolée pour ton arrêt obligatoire mais ce truc aquajogging a l’air super, il est trop fort ton coach! J’ai envie d’essayer maintenant!

  4. Coucou petite sirène!
    Tu donnerais presque envie de s’y mettre mais……non :p
    Bon courage et à bientôt

  5. Ping : Glace, ondes de choc, exercices et chaussettes D.ter, tout ça pour dompter Achille | babaOrun

  6. Ping : L’important, c’est de participer – Semaine 3/10, prépa marathon de Boston | babaOrun

  7. Ping : Semaine prépa marathon Boston : semaine 7 | babaOrun

  8. Ping : Ne cours pas plus, cours mieux ! | BabaOrun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *