Nos 10 bons plans à New York

Si tu vas à Rio, n’oublie pas ton joli chapeau, ça tu le sais, n’est-ce pas.
Mais si tu vas à New York, tu fais quoi ?

 

New York, la ville où on rêve de retourner ! @babaorun

New York, la ville où on rêve de retourner ! @babaorun

Première chose, tu évites de narguer les babaOrun, qui sont extrêmement jaloux de toi. Surtout si tu cours le marathon, petit scarabée chanceux. Oui, la jalousie est un vilain défaut, mais on s’en fout, on assume. D’ailleurs, on ne t’en veut pas, et dans un immense accès de bonté, on te refile quelques bons plans.

Run, on ne te hait point tu sais !

1. Le Moma un vendredi à partir de 16h.

IMG_2368

@babaorun

Pourquoi à partir de 16h ? Parce que c’est gratos (sponso par UNIQLO, car aux US, tout est sponso). Y’a une queue monstrueuse, donc tu arrives 30′ en avance s’il te plaît. Et pi t’as de la chance, y’a une expo sur Magritte jusqu’en janvier 2014.
Sinon tu peux choisir de raquer tes 25$ pour pas t’embêter, mais là, tu la joues finaud : tu achètes ton billet à l’avance sur le Net.
Et pi si tu cours, tu te bornes à la visite des étages 4 et 5, là où il y a Picasso, Rothko, Warhol, Pollock, Monet, Matisse, Dali, Cézanne, Frida Khalo… Plus tu descends, plus c’est bizarre. Et n’oublie de t’asseoir pour t’économiser hein runner ?

2. New York vu du Rockefeller

Pourquoi aller en haut du Rockefeller, le « Top of the Rock » ? Parce que tu vois l’Empire State Building et aussi ce gratte-ciel magnifique avec son toit en écailles style Art Déco qu’est le Chrysler, le building préféré d’AL. Et bien sûr, tu vois tout Manhattan à 360° depuis une terrasse sur deux étages.  Tu peux y aller jusque minuit, et le soir, New York est my-thique (les éconocroques d’électricité, c’est pas trop leur truc, mais c’est chouette).

A priori, il y a moins de monde que sur l’Empire. En plus, tu montes dans un ascenseur au toit de verre. Ça va vite, tu verras. Sache aussi que c’est sur le Rockefeller qu’a été prise cette mythique photo :

Les ouvriers irlandais n'avaient pas le vertige

Les ouvriers irlandais n’avaient pas le vertige

En revanche, tu verras, ça coûte un rein… (27$ en plein tarif).

3. La bouffe asiate
Nous, on adore. C’est -souvent- sain, surtout avant une course, on peut trouver d’excellentes adresses pas chères (ouiiiii, trépigne pas, on va t’en filer) à NYC.
> L’adresse phare, c’est le Momofuku (inventif, limite gastro, faut réserver), mais nous, on a trouvé un petite échope dans le Lower East Side, où ils font des dumplings devant toi, c’est hyper frais, délicieux et… ça coûte rien !
> Donc va chez Vanessa’s dumplings mais plutôt pour déjeuner (le cadre n’a aucun intérêt). Un assortiment de dumplings te coûtera 6$, et tu peux goûter aussi un pancake au sésame avec des crudités dedans, et après t’auras même plus de place pour le goûter !

D4-Chinatown

Pas cher et trop bon chez Vanessa’s Dumpling @Babaorun

> N’oublie pas aussi de tester un Jap’s, y’en a partout et la plupart proposent du poisson très frais. D’ailleurs, en face de chez Vanessa’s Dumplings (East 14th st), y’en a un qui paye pas de mine, mais tenu par un vrai Japonais (donc tu ne comprends rien quand il parle), et il fait des spicy cripsy rolls de ouf.

JC : Autre top adresse dénichée dans un supplément de L’Express et estampillée Fooding : Mission Chinese Food. Un restau insoupçonné, au bout d’un long couloir, où il est indispensable de réserver. Si tu dois attendre un peu, on t’offre une bière, bon accueil ! Dans la salle, une clientèle de trentenaires, assez arty, très new-yorkaise. Au menu, des plats asiates réinventés, subtils, étonnants et savoureux, et pas très chers. J’ai a-do-ré. rien que d’y repenser, je salive.

4. Sors de Manhattan !

C'est trop sympa Brooklyn @babaorun

C’est trop sympa Brooklyn @babaorun

Fais pas ton Woody Allen, traverse l’East River pour aller voir comment c’est la vraie branchitude new-yorkaise.

> Si tu vas traîner du côté de Williamsburg par exemple (donc après ton marathon, vu que pour traînasser faut marcher, donc se fatiguer un peu), tu vas voir que les bobos du 10e arrt de Paris ne sont que de fades hipsters ! Franchement, ça vaut le coup : petits magasins fashion, des vélos fixie à tout-va, que des constructions basses, des biblis, des cafés tout jolis, du design. C’est ça aussi NYC.

> De toute façon, il faut traverser pour aller flaner dans Brooklyn. C’est pas un hasard si Paul Auster y vit depuis des lustres et si Jay-Z a choisi de sponsoriser la toute nouvelle équipe de basket du quartier.

> Les deux autres quartiers dont on entend beaucoup parler sont Harlem et le Queens. Nous sommes allés à Harlem, faut fouiner, se perdre un peu pour en capter l’âme. Et puis c’est là que se trouve l’Apollo theater, haut lieu du jazz. Il a été rénové et il y a des scènes amateurs les mercredis. Allez-y !

5. Cours sur les docks

East River @babaorun

East River @babaorun

JC : A New York City, on court beaucoup, et pas seulement pour coller au rythme de la ville, mais aussi pour le sport. Evidemment, dans Central Park, comme dans les films, c’est chouette. Quel souvenir, l’an dernier, lorsqu’on s’y est retrouvé spontanément entre runners de tous les pays. De toute façon,  si tu cours le marathon, tu y passeras la ligne d’arrivée devant une foule en délire.

Va aussi le long de l’Hudson River et de l’East River, et de Park Slopes à Brooklyn. D’ailleurs, fais-toi plaiz’ en traversant un des ponts en courant (Williamsburg, Manhattan ou Brooklyn bridge), rien que pour avoir une chouette vue sur downtown Manhattan.

6. La burgermania

Les best burgers in town sont légion ! Pas évident d’y voir clair. Quand il fait beau, le Shake Shack du Madison Square Garden est souvent cité, mais i tu vas à NYC en novembre, c’est fermé (parce que c’est dehors). Alors tu peux te rabattre sur une adresse improbable, limite clandé. Car pour s’y rendre, il faut oser rentrer dans le lobby du Méridien, et pousser un rideau… Nous, on n’a pas pu tester (car avec Sandy, c’était fermé) mais rares sont les déçus. Et pis ce côté adresse un peu secrète, c’est rigolo quand même.

7. Où shopper du sport ?

> Si tu visites New York à l’occasion du marathon, passes d’abord au running expo (là où on retire les dossards) avant de shopper quoi que ce soit de sportif. Car toutes les grandes marques de running y sont présentes : NB, Mizuno, Adidas, Nike, des marques de compression, d’accessoires…, et surtout un espace gigantesque incontournable pour Asics, sponsor de la course, avec des pièces textiles vachement sympa.

> Après, si vraiment tu n’as pas peur de prendre un bain de marketing outrancier, tu peux aller traîner tes savates au Nike store ou à l’Adidas store de la 5e avenue. Chez les Baba, on déteste.

©babaOrun

©babaOrun

JC : Nous, on a passé du temps à l’Eastern Mountain Shop, sur W Broadway, un paradis des sports outdoor. J’y ai fait une razzia de chaussettes Smartwool (y’a des chaussettes de ville aussi), et c’est là que j’ai trouvé des objets incroyables (dont la bascule à stretching d’Achille).
AL : Et moi je regrette encore de n’avoir pas pris ce running-bonnet avec un trou pour la queue de cheval !

8. Avec des enfants

> Les chanceux qui peuvent emmener leur progéniture à New York ne le regretteront pas, ils vont s’éclater. D’abord dans les musées qui pensent beaucoup aux jeunes publics. Un des plus chouettes et ce, pour toutes les générations : le Museum d’histoire naturelle, le long de Central Park. Avec un planetarium d’enfer.

> Sinon autre lieu de folie : le magasin de jouets FAO Schwarz, un temple de tentations, mais qui met en scène les poupées, les bonbons, des ateliers en tous genres (comme celui où tu peux faire t marionnette du Muppet show)… de manière spectaculaire. Coup de cœur pour le Big Piano, un piano dont tu joues en dansant dessus en chaussettes.

> Les enfants généralement adorent aussi le M&M’s store, mais chez les Babas, on ne voit pas l’intérêt !

9. Hors des sentiers battus

> Si tu restes un peu à NYC après le marathon, prévois des balades, comme celle sur la High Line, une coulée verte accessible jusque 22h, dans Chelsea (ouest de mid-Manhattan). C’est superbement aménagé, on parcourt les quartiers depuis une ancienne voie ferrée, donc un peu en hauteur, et on aperçoit plein de trucs qu’on ne voit pas à pied. De plus, ce parcours est ultra animé : expos, events… Allez voir sur le site, truffé d’infos. Et c’est gratos.

Grand Central, comme dans les films @babaorun

Grand Central, comme dans les films @babaorun

> La gare vaut vraiment le détour. Grand Central Station, c’est un décor splendide, un plafond avec les constellations du zodiaque, des rais de lumière dans la grande salle des pas perdus, et il paraît que se cache un restau à huîtres qui vaut le détour (pour nous, c’était fermé, grrr). Moi j’ai repensé à plein de films dans cette magnifique gare.

10. Gââââ-tôôôô !

Toppings de cupcakes qu'on nous a offerts @babaorun

Délicieux cupcakes tops offerts par les gentilles nanas de Babycake bakery @babaorun

> Une fois que tu auras bien couru, tu auras droit à une récompense, à savoir un gâteau digne de ce nom. Tout le monde s’accorde à dire qu’il faut aller chez Magnolia Bakery, vers Greenwich. C’est LA pâtisserie un peu chic de Carrie Bradshaw dans Sex & the city (ben quoi ? A chacun ses références !).

JC : Mais nous, on est tombé par hasard sur une petite pâtisserie du quartier où on logeait (Lower East Side), un jour de neige -oui, on a tout eu !- et le hasard fait bien les choses, car the Babycake est une pâtisserie sans gluten (mais ce sont les gâteaux qui nous ont surtout fait de l’œil !). Et ce qui ne gâche aucunement le plaisir : nous avons été super bien accueillis. Donc une véritable adresse coup de cœur.

Bonus

Et si tu veux manger sain et pas au resto, trouver du bio, du gluten free, du dairy free, des produits locaux, des produits du monde entier, des salades composées délicieuses, des soupes du jour, des plats chauds qui te feront cavaler Pavlov, il est une chaîne de superettes où l’on peut aussi s’attabler à ne pas manquer : Wholefood Market.

Babycakes, une pâtisserie gluten-free délicieuse ! @babaorun

Babycakes, une pâtisserie gluten-free délicieuse ! @babaorun

JC : Comme c’est dur de revivre tout ça… Mais finalement quel merveilleux moment on aura passé dans cette ville fantastique !
On se souviendra toute notre vie de cette arrivée dans Manhattan coupé en deux :  quartier de la lumière au nord et quartier totalement baigné dans l’obscurité au sud, où l’électricité était coupée. Voir les gens déambuler dans les rues à la frontale, quelle image !
Nous avons aussi pas mal traîné dans les Starbucks pour recharger nos iPhonedu coup.
Et puis ce footing dans Central Park le jour où le marathon aurait dû avoir lieu. Des frissons à tout jamais. Le marathon va être fantastique cette année. Vivement mes 50 ans qu’on y retourne ! 😀

N’hésitez pas à partager vos bons plans aussi dans les commentaires !

 

> Grego a d’ailleurs une vision très analogue et un peu différente de la nôtre et vous livre son point de vue de NYC.

Ce contenu a été publié dans Bonnes adresses, Pâtisseries, Restaurants, Shop de sport, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Nos 10 bons plans à New York

  1. Le marathon de NY, il est prévu en 2016, pour les 60 ans de ma maman et les 40 ans de ma belle-sœur… Pour ma part, j’ignore encore si je le courrai, mais une chose est sûre, je ferai partie du voyage !

  2. Grégo dit :

    On y était donc en même temps… et j’y retourne cette année pour la quatrième année consécutive à époque du marathon. Aïe Aïe Aïe : non, ne me frappez pas !
    Shake Shacke (excellent burgers bio) il y a plusieurs adresses dont une proche de Times Square et pour le marathon 2011 c’est là que j’avais fait ma « pasta party » (burger et frites c’est bon pour remplir les réserves de glyco non?).
    Et tout à fait d’accord y’a pas que Manhattan : Brooklyn c’est juste géant. Aller à Bedford Avenue et aller prendre son brunch chez Egg http://pigandegg.com/ et prendre des pâtisseries chez BAKERI juste à côté.
    La High Line oui oui oui et surtout après le retrait du dossard ce n’est pas si loin.
    Très bonne idées de post, je vais faire le même boulot que vous.
    Merci à vous

    • Jean-Christophe dit :

      Il y a tellement de spots. On a adoré !
      Profitez à fond ! Et n’hésite pas à nous faire lire ton post qu’on le relaie !

  3. Mais vous êtes vraiment des chanceux !!!!! Moi aussi je veux y aller à NY ! Vous êtes bien mignons les babaOrun !

    • AL dit :

      Oui, on a eu la chance d’aller à NYC, ça c’est clair ! Quant au marathon, on avait économisé, réussi à caser les enfants pendant les vacances, et pi… c’est la seule année où il a été annulé ! Y’a pire qu’être coincé à NYC, mais on aurait été vraiment chanceux d’être allé si loin pour vraiment vivre ce marathon tu sais. On en garde tout de même un petit goût de frustration, mêlé d’une expérience follement exotique !

  4. Haribo Man dit :

    chiken run, en humble connaisseur de whisky et de Guiness, testera le Mc Sorleys Old Ale House, pub irlandais de 1862. Ah, dernière info, je viens de gagner une bière au bar terrasse de l’hôtel où je vais séjourner….

  5. DOGNA dit :

    Tu as oublié le musée de l’immigration Ellis Island, que j’avais visité lors de mon Marathon de NYC en 98, c’est juste magnifique et l’on comprend mieux l’histoire de Big apple et ses origines. De l’émotion en perspective !

  6. Ping : Marathon de New York 2013 : les bons plans pour visiter… et manger | Grégo On The Run

  7. Ping : 20 km de Paris, 12 au top, 8 en flop | babaOrun

  8. Justina dit :

    Super, comme d’hab ! J’espère que ça va bientôt me servir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *