Torpillator, c’est moi !

Je suis plutôt de nature à douter, et hier, tout était on ne peut plus normal : je la sentais pas cette course. J’allais fêter l’anniv de Laura, les seules bulles que je m’autoriserais viendraient de la Badoit, et ça, ça me fiche de mauvais poil direct ! Et puis je me sentais momolle après une séance d’entraînement le matin même, moyennement satisfaisante.foulées vincennes 2015 chrono babaorun

Mais là, je suis contente, j’ai décidé de ne pas cacher ma joie. J’ai hésité à dire que « j’explosais mon RP », l’explosion n’ayant pas le vent en poupe ces derniers temps. C’est Top Chrono qui m’a soufflé le vocable ad-hoc : torpillé ! Parcours torpillé- en toute modestie.

Foulées de Vincennes, la synthèse

Je vous la fais courte pour le récit de course, pour une coureuse de mon rang, ça ne présente pas un intérêt immense.

Grosso modo : séance photo de potos Urban, puis je m’échauffe avec NgocLoi et sa douce, et, je pars (JC : Mes chers parents je pars, lalalala ♫), trop vite, j’ai froid, l’impression d’avoir des jambes de m****, mon cher et tendre me raccroche sur le parcours au km2, c’est chouette, j’aime courir avec lui (enfin plutôt, j’aime qu’il coure avec moi).
Je crache, oui, je sais, c’est très mal/mâle, j’émets des râles bizarroïdes, c’est mon côté Monica Seles peut-être, enfin je tente une ultime accélération à 400m de l’arrivée, pour me la péter. Je me comporte comme il faut, je ne vomis pas.

Urban Runners 'n coachs @NgoLoi Tran

Urban Runners ‘n coachs @NgoLoi Tran

Comme aux César, mes remerciements

foulées vincennes 2015 babaAL babaorun copyright

J’ai tombé le T-shirt UR, prochaine fois, si je passe la barre des 45, j’enlève le bas ! @Babaorun

Et comme aux César, ça n’en finit plus !
Donc, je tiens donc à remercier : mon chéri coach en chef (surtout pour le mental ♥), il a porté ma flotte et mon tee-shirt -oui, j’ai enlevé mon tee-shirt, vous avez loupé ça, tant pis pour vous-, lui qui m’a drivée quand j’en avais besoin.

Je dois aussi un part de ce RP au programme de coaching d’Urban Running, qui me fait toujours avancer, et aussi à Asics et Bernascom qui m’ont offert une jolie carotte (JC : Oh, je peux t’appeler mon lapin ?) avec le marathon de Paris à venir, et merci à Dom qui m’a rejointe pour le dernier kil, super mimi.

Je voudrais exprimer un remerciement spécial aussi à la dame des tee-shirts (JC : toujours aussi moches ? AL : Y’a concours avec les 20km de Paris) hier, qui m’a dit « au revoir », gros gros signe d’amabilité, rare chez les bénévoles franciliens.

Merci à Odlo pour son super top baselayer Revolution Warm, avec une capuche que quand on se pèle avant une course, tu mets la capuche, ok t’as l’air d’une terroriste corse, mais tu t’en fous, à Kleenex, toujours fidèle, et merci à Joël Collado pour n’avoir pas fait pleuvoir ce matin sur Vincennes. Je lui dois une fière chandelle, ça m’aurait hautement déplu qu’il ait plu.

foulees vincennes 2015 babaorun medaille

Méritée, allez hop, avec ses copines dans les WC ! @Babaorun

3min50 de moins que mon précédent RP

En neuf mois, j’ai progressé, et bing, paf, crac, prends ça RP moisi des 10km de L’Equipe en juin dernier ! 51’22, c’est mieux que 55’12.
D’ailleurs, j’étais tellement contente à l’arrivée que j’ai oublié de stopper mon chrono (moi et les montres GPS, c’est un peu l’histoire d’une poule sur un arbre). M’en fous Top Chrono veillait au grain, et ce petit SMS de midi pétantes a égaillé mon téléphone !

cadre perf foulées vincennes babaorun

Prochaine étape : le semi de SalsoMaggiore. Je vous invite à regarder leur site Internet, des barres de rire !

JC : Bah, moi, je savais bien qu’elle cartonnerait. Ses progrès sont flagrants, et quand je lui disais qu’elle allait péter son chrono, je lisais bien dans son regard un il-est-dingue-et-pas-lucide. Du coup, pour rester prudent et ne pas la braquer, j’ai osé lui conseiller d’aller sur du 5’20 au kilomètre.
Résultat : 5’08 au kil, presque 12 km/h ! Ça commence à parler et… je suis fier, évidemment !


D’autres posts supers sur babaorun :

>Quand tu veux manger indien, bien, pas cher et veggie, clique ici
>Quand tu veux un excellent burrito, clique par là
>Et si t’es en prépa marathon, et que tu fais gaffe, envoie-toi un bo-bun, quelques adresses dans Paris ici
Ce contenu a été publié dans Courses, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Torpillator, c’est moi !

  1. Cyndie dit :

    Un grand BRAVO!!! Et une bonne raison (s’il en faut…) d’ouvrir des bulles, des vraies 😉

  2. le guillou dit :

    Eh ben, tu vas me rattraper quand j’étais plus jeune et entrainée ! Bravo, soeurette

  3. Ping : Londs Runner | Un record inattendu aux foulées de Vincennes

  4. Daddy The Beat dit :

    Eh ben bravo AL ! Tout va bien pour toi au niveau course. Du coup tu approches le sub50. T’en as pas fini avec la course à pied. Encore plein de trucs à torpiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *