Objet insolite n°4 – Je suis ton père !

Hhhhhhh SsssHHHH

Hhhhhhhh SsssHHHH

Bien sûr, vous aurez tout de suite reconnu cette respiration si caractéristique de Darth Vador. Vous vous demandez ce que ça fiche ici ? Eh bien, depuis quelque temps, c’est que JC tente d’imiter lors de ses entraînements. Pour ce faire, il use d’un artifice vous pensez ! darth vador hypoxNon, il ne court pas ni avec une cape ni avec un sabre laser, encore moins un masque tout noir.

Son truc Starwars à lui consiste en un objet on-ne-peut-plus bizarroïde à placer dans la bouche.  Cet accessoire n’est en rien une tétine, encore moins un protège-dents. C’est l’Hypox. Hypox, comme… hypoxie…

Une petite boîte noire

Darling, raconte-nous l’hypoxie s’il te plaît (j’imite les enfants là).

JC : C’est tout simplement une diminution de l’apport d’oxygène dans l’organisme. On connaît bien ça en montagne où, avec une pression plus faible, on assimile moins l’oxugène. Les nageurs s’entraînent parfois aussi comme ça, en respirant tous les 9 temps au lieu de 3. Essayez vous verrez l’effet sur vos muscles…

L'Hypox c'est ça, avec un embout à 3 trous @babaorun

L’Hypox c’est ça, avec un embout à 3 trous @babaorun

A l’origine, on nous a confié une petite boîte noire, l’air de pas y toucher, agrémenté d’un «Ah tu cours ? Ah ben tiens, teste ça !». Bonnes pâtes, nous ne sommes pas posé de questions jusqu’à ce que… l’on ouvre la boîte.

JC : On trouve 4 éléments, une partie en silicone qui sert d’embout buccal et qui ressemble étrangement à la partie que l’on mord d’un tuba, et 3 plaquettes avec un, deux ou trois trous, que l’on vient positionner sur l’embout.

 

Ce qui ne tue pas rend plus fort !

Notre première réaction, en l’essayant dans le salon, se traduisit par un rejet, mâtiné de moquerie, voire de dédain. Il se peut même que nous ayons lâché un «non, mais portnaouak ce truc», mais je ne me souviens plus très bien (il s’agit ici de ne pas nous griller auprès de notre fournisseuse !).

Dans la boîte,avec 3 embouts @Hypox

Dans la boîte,avec 3 embouts @Hypox

Puis, la veille de la Rochambelle, la coureuse de haut niveau  Yamna Oubouhou-Belkacem a su me persuader que cet objet qui me paraissait si «futinutile», permettait de vraiment travailler le souffle. De retour de Caen, j’en touchais deux mots à JC, qui m’écoute toujours religieusement (là, c’est une blague hein !).

Toutefois, JC avait déjà été sensibilisé aux bienfaits de l’hypoxie par Grégoire Millet, un de ses anciens coaches, aujourd’hui prof à l’Institut des sciences du sport, à la fac de Lausanne.

JC : En fait, pour Grégoire, l’hypoxie est -avec l’entraînement et la diététique- un des 3 éléments les plus porteurs de progrès dans les sports d’endurance ou intermittents ( c’est comme ça qu’on appelle les sports co dans certaines sphères).

L’essayer n’est pas forcément l’adopter

Quand j’ai rejoint JC essayant l’Hypox dans le Bois, j’ai failli me noyer dans un océan de bave. Comment ça j’exagère ? A peine…

Lequel est le plus beau ? @babaorun

Lequel est le plus beau ? @babaorun

Non seulement, je l’ai trouvé nettement moins beau que d’habitude, avec son sourire plastifié qui me rappelait le méchant Sharky de Moonraker. Mais il avait du mal à maintenir l’Hypox dans sa bouche sans que cela dégouline. De ce run, JC est rentré peu convaincu. Toutefois, il a persisté. Obstiné le JC !

JC : Je continue, même si je l’oublie très souvent (j’ai dû le prendre 3 ou 4 fois), parce qu’au-delà des bienfaits des entraînements en altitude que j’ai pu tester et approuver quand j’étais pro en VTT, de l’insistance du sujet de mon ami Grégoire, j’ai trouvé presqu’intéressantes les sensations à une certaine vitesse.

En courant à 60% de son potentiel, ça n’a d’intérêt que de vous faire saliver à mort… Par contre, à 80%, là où le débit respiratoire commence à devenir plus important, on doit s’appliquer avec l’Hypox. Et finalement se forcer à bien ventiler, très régulièrement et plus profondément que normalement. Je me demande presque si cela ne finit pas par muscler les capacités respiratoires…

Et puis, j’ai trouvé que ça rythmait bien ma séance. Je reste tout de même très sceptique quant au progrès réalisé grâce à ça, mais pourquoi ne pas essayer quand même quelque peu !

JC et son Hypox baveux @babaorun

JC et son Hypox baveux @babaorun

L’idée, en résumé, c’est de travailler ta manière de respirer au niveau pulmonaire et conduire l’organisme à capter plus d’oxygène. Donc, mieux vaut ne pas utiliser l’Hypox en ville, au milieu des pots d’échappement par exemple.

Finalement, je vais peut-être tester un de ces quatre et … pourvu que je ne croise personne que je connais !

Amuse-toi avec d’autres produits insolites testés par les babas :
> Insolite 1 pour tanner ses pieds
> Insolite 2 pour Achille
> Insolite 3 les potions magiques de JC

Ce contenu a été publié dans Matériel & équipement, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Objet insolite n°4 – Je suis ton père !

  1. Carole dit :

    Le fameux truc dont on avait parlé à Caen ! ^^ Ça fait vachement plus rêver avec les photos dis donc ! ^^

  2. l’hypox qu’est ce qu’on a baver sur cet objet pendant le trajet train lors de ce week end à Caen 😉
    Bon moi qui est une respiration de mulet .. peut être que ça m’aiderais à trouver mon souffle !!!! mais bon là le staïle c’est moyen …. mais si c’est efficace …. et les chevreuils, lièvres, faisans …. ben ils sont trop occuper à se planquer des chasseurs pour venir se moquer de moi 😉
    allez moi suis un peu barge alors vais réfléchir à cet objet insolite 😉

    • AL dit :

      Le mieux, c’est quand même d’aller de temps à autre courir à la montagne, et là dessus, tu as un avantage sur nous les têtes de veau !

  3. Et après, on s’étonne que la télé fasse des reportages chelou sur le running en nous faisant passer pour des tarés bigorexo-endomorphinomanes aux rites païens non conventionnés. Quand on voit nos coachs …

  4. doune dit :

    J’en parlerai à Grégoire quand je le croiserai dans mes montagnes favorites (c’est les mêmes que les siennes 😉 )

    Perso, suis peu convaincu du gain « hypoxie » mais sur le travail du souffle, y a du travail potentiel effectivement.

  5. Et ça passe au contrôle antidopage ça ?! 😉
    Sérieusement, c’est fun mais je crois qu’au bout de 5mn, j’en aurais marre de le tenir dans la bouche. D’autant que ça empêche de hurler ou de chanter à tue-tête.

  6. Valcox dit :

    Je dois dire que les photos sont magnifiques ! 😉 Je ne serais pas loin de penser que ça force tellement à se concentrer sur la respiration qu’on en oublie l’effort et que du coup on se donne à fond sans souffrir ! LOL. Étonnant quand même … Mais pas tentée, non, je préfère baver naturellement (ce que je fais très bien).

  7. roac77 dit :

    j’ai entendu pas mal d’avis sur cet objet, parfois bon et d’autres fois mauvaise. apres quelques recherches, parait il que respirer a travers un bouchon de stylo (ex: bic) provoquerais la meme chose; certains apneistes utiliserais ce systeme, du genre 3 fois par semaine respirer a travers le capuchon (sans l’avaler) pendant un laps de temps, cela muscle le diaphragme d’apres leurs dires et augmente donc un peu la capacité d’emmagasiner et d’expulser de l’air

  8. Ping : Produits insolites 3e : spécial potions | babaOrun

  9. Ping : Match de recettes : les carrot cakes sans gluten | babaOrun

  10. Corvus dit :

    Il n’y a pas, comme l’Hypox est employé dans ce test, augmentation de ses globules rouges comme lors d’un séjour suffisamment long en altitude, mais plutôt une résistance offerte à la pénétration de l’air dans les poumons ce qui renforcerait les muscles respiratoires et pourrait amener une meilleure aisance respiratoire lors d’épreuves courues à des niveaux élevés de sa VMA (ce qui, si cela est avéré, peut représenter un intérêt pour des épreuves comme des cross). Pour ceux que cela intéresserait un article consacré à ce sujet (ainsi qu’un second article consacré au bénéfice de la pratique de l’apnée pour les sports d’endurance) est lisible dans le numéro 28 de la revue Zatopek.
    Le testeur dit s’être entraîné à 60% et 80%, mais 60% et 80% de quoi? de sa VMA? de sa fréquence cardiaque maximale? (parce que cela change pas mal de chose pour moi 60% de FCM c’est une séance pépère, cela représente 135 bpm et je tourne a cette intensité aux alentours de 10-11 km/h; alors que 60% de VMA c’est déjà nettement moins cool : je suis alors autour de 150 bpm et 13km/k).
    D’autre part il est précisé que l’Hypox dispose de 3 embouts différents correspondant à 3 débits différents mais ce test ne dit pas avec quel embout les tests ont été réalisés. Pour finir un retour sur une utilisation régulière (1 fois par semaine par exemple) sur une période relativement longue aurait éclairé d’éventuels lecteurs au lieu de cela 3 ou 4 utilisations sans que soit renseigné la fréquence d’utilisation. Cela perd du coup beaucoup d’intérêt pour ce qui se veut être un test.

    • AL dit :

      Bonjour,

      Ce post relève plus le côté insolite de l’objet, avec humour (enfin c’est en tout cas le but), que le côté test hautement scientifique de la chose.
      C’est en dilettante que cet objet a été testé, puis finalement essayé à plusieurs reprises, car JC-le-testeur tombait sa garde à mesure qu’il s’entraînait avec.

      Pour nous, alors que nous rigolions face à cet objet, l’Hypox nous a semblé plus intéressant qu’il n’y paraissait. Je laisse le soin au testeur de préciser le nombre de trous, sa VMA, sa FCM et tout ça tout ça.

      En revanche, il a été mentionné par l’un de nos lecteurs que l’on pouvait faire pareil avec un bouchon de stylo Bic ; si je cours avec ça moi, je finis aux urgences en ayant avalé ledit bouchon c’est sûr !!!

      (babaAL)

    • Jean-Christophe dit :

      Poh poh poh poh.
      Détendez-vous, il s’agissait là d’un billet d’humour avec un test à la clé !
      J’ai bien essayé les 2 probabilités et c’est avec le 2 trous que je me suis senti le plus à l’aise.
      Aussi, je parle de quelqu’un qui court à 60% de son potentiel. C’est assez claire pour tout le monde. Cet article ne s’adressant spécialement à des spécialistes du run mais à tout le monde. Parler ici de VMA n’avait pas lieu d’être. % du potentiel à le mérite d’être facile à comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *