Les Kalenji LD2, testées par les deux babas !

Décathlon est au sport, ce qu’Ikea est à la déco : tout le monde connaît, les prix sont incroyables, le  style ultra sympa.

Kalenji, la gamme chti avec un accent kényan

Au stade, quand on s’entraîne, on voit du Kalenji, la gamme running de Décath, partout. Top Kalenji coupe-vent, haut Kalenji respirant, veste Kalenji avec des trous pour les pouces, etc. sauf… aux pieds des coureurs !

Saurez-vous distinguer le modèle filles du modèle garçons ?!? @babaorun

Saurez-vous distinguer le modèle filles du modèle garçons ?!? @babaorun

La raison officielle ?  Nos pieds sont de sacrosaints appendices, et on souhaite les bichonner à grand renfort de shoes ultra prometteuses. Sinon gare aux blessures ! Donc on ne se chausse pas au hasard.

AL : La raison réelle ? Kalenji souffre encore de cette image cheap, et les coureurs veulent crâner avec des chaussures techniques, chères (pour asseoir notre crédibilité), et… belles !
Pourtant, contrairement à Ikea devenu roi du plastoc et du plaqué merdique, Décathlon gagne en qualité. Depuis que j’ai vu Emma et Philippe plutôt contents de leur équipement, ils m’ont donné envie d’essayer. On teste chéri ?
JC : Allez, go, pi moi chuis curieux de nature ! 

Kalenji déploie une gamme qui s’appelle Kiprun (ça fait keep+run, pas mal). Des chaussures techniques et tout et tout, pour les coureurs qui s’entraînent régulièrement. Non, pas régulièrement une fois par mois, régulièrement une à plusieurs fois par semaine. C’est Stéphane Diagana (à G) et Sophie Duarte qui les aident à concevoir certains modèles pour la route, et le toujours souriant Thierry Breuil (à D) pour le trail.

Le team des conseillers techniques des shoes  Kalenji

Le team des conseillers techniques des shoes Kalenji @babaorun

AL : Et faut surtout dire que les prix sont nettement plus modestes qu’à la concurrence, il y a de quoi s’attarder un instant.

Nom de code : Kiprun Kalenji LD2

Stéphanie de Décathlon nous a fait tester les Kiprun Kalenji LD2, LD pour longues distances – des chaussures destinées aux entraînements, aux sorties longues voire aux marathons, pour des coureurs qui ne seraient pas des méga poids plumes. Donc qui mettent en avant l’amorti et la stabilité.

AL et ses chaussures roses avec renfort pronation

IMG_7362

Argh, les chaussettes, error, ça jure ! @babaorun

Les plus
Style > J’ai tout de suite flashé sur leur look. Bien sûr que si, c’est important. Mesh rose, peu de coutures, quelques détails fluo, un bon style.
Poids > assez légères, 315 grammes en 42.
Chaussant > Excellent maintien du pied, qui me fait dire que la correction de la pronation que j’avais laissé de côté depuis un an n’est peut-être pas une mauvaise chose pour mes pieds qui s’affaissent quand même !
Prix > 89,95 €, qui dit mieux ?

Le moins
Souplesse >
L’amorti sur l’arrière du pied et au niveau du talon (y’a un petit « bagel » rose pour ça dans la semelle) est assez moelleux ; une sensation contrastant avec la raideur de l’avant-pied. Ça tape un peu, et sur des sorties longues, limite ça chauffe sous les orteils. La relance est trop dure.

Le petit "bagel", cette rondelle qui renforce l'amorti du talon @babaorun

Le petit « bagel », cette rondelle qui renforce l’amorti du talon @babaorun

Verdict
Après un mollet raide et un Achille capricieux, elles auraient gagné à être plus souples sur la totalité du pied, mais cela reste une gamme à suivre de près.

Je continue cependant de les porter (y compris sur sorties longues, mais je n’ai pas osé faire le semi avec, j’avoue), avec une petite talonnette parfois pour ménager Achille, car j’adore leur maintien pour mes pieds plutôt fins. Marre des marques qui te vendent des modèles hommes en 42, là au moins, j’ai une chaussure de nana.

JC et ses chaussures bleues neutre

Les plus
Style > Il y a un vrai progrès par rapport aux modèles initiaux. Du travail a été effectué.
Poids >Pas lourdes, 330 grammes en 43. Nickel !
Chaussant > Très confortable. On se sent très vite en sécurité dedans. En courant, j’apprécie vraiment la partie arrière de la chaussure. Excellent amorti et une tenue de cheville bluffante. Tu abordes les virages comme avec un correcteur de trajectoire voiture. Précision, amorti, souplesse, tenue de route. Une vraie routière !
Prix > 89,95 €, parité oblige !

Un test en groupe aux Buttes Chaumont avec des stars... Saurez-vous les reconnaître ?@babaorun

Un test en groupe aux Buttes Chaumont… Saurez-vous reconnaître les stars ?@babaorun

Le moins
Souplesse >
 Seulement une chaussure c’est aussi, comme une auto, son train avant. Et là, badaboum, mon enthousiasme rétrograde d’une vitesse…
Ma chaussure tape, pas souple pour un sou. La semelle est bruyante (si, si, je vous assure, c’est pas moi qui avance comme un bourrin M’dame !) et claque sous le pied. Je n’aime pas cette sensation, sans doute voulue pour apporter du dynamisme.

Si tu décortiques ta chaussure, voilà, tout ce que tu trouveras ! @kalenji

Si tu décortiques ta chaussure, voilà, tout ce que tu trouveras ! @kalenji

Verdict
Look en net progrès, prix défiant toute concurrence, arrière-train surprenant de qualité, mais de vrai progrès à faire sur l’avant.
Je subodore qu’elles sont destinées à des gens pesant 15 kg de plus que mes -trop ?- légers 70.
AL : han, mais quel crâneur celui-là !
En augmentant la tendresse de la gomme qui est au contact du sol et en ayant un EVA 5% plus soft, cette chaussure serait à mon goût une révélation bluffante. Encore un petit effort, la future LD3 sera au top !

En attendant, j’ai hâte de réattaquer la saison de trail pour tester les XT4, dont on me dit déjà beaucoup de bien.

Voir d’autres tests de Babaorun

Ce contenu a été publié dans Matériel & équipement, Test chaussures, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Les Kalenji LD2, testées par les deux babas !

  1. Si je comprends bien, le « bagel » c’est pour ceux qui talonnent comme des malades 🙂 mais pour les medio/avant-pieds, ça risque d’être un peu ardu. Qu’en pense Mangeur de Cailloux ?
    Sinon JC, 70kg … tu devais pas descendre à 66 pour Boston ? Fais gaffe dans 3,5 kg je te rattrappe 🙂

    • Jean-Christophe dit :

      Oh mais je suis bien plus bas que ça chouchou ! 66 c’est mon état de grâce. Ça m’arrive rarement et je dois friser les 6% de MG dans ces cas là.

    • j’en pense aussi qu’elles sont beaucoup trop rigides et sèches malgré mes presque 80kg
      Et on n’a pas le droit de dire que 330g en 43 c’est pas lourd !

      Mais je ne suis vraiment pas habitué à ce genre de chaussures (beaucoup de maintient, drop « classique » de 10 ou 12mm) et ne peut pas être à l’aise avec.
      Chacun son style 😉

  2. Philippe dit :

    attention il s’agit d’un donut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *