Prépa du marathon de Boston, c’est parti ! Enfin presque…

Nous y sommes, enfin j’y suis.  J-70 avant le marathon de Boston.

Avant le plan, un plan !

boston magazine may cover

La couve du Boston Magazine 2013

La course est programmée le 21 avril.
Et en amont, je suis le plan et même, l’avant-plan.

J’aime à dire qu’un plan marathon ne commence QUE quand on décompte les semaines. Il y a les plans à 12 semaines, bien longs même s’ils peuvent être justifiés pour les coureurs peu aguerris ; les plans à 10, idéaux pour les marathons de printemps ; et ceux à 8, qu’ils faut réserver soit aux coureurs déjà très affûtés, soit aux marathons d’automne que l’on considérera comme la 2e partie de la saison.

AL : Ces plans à 12, à 10, à 8… Ça fait très DSK je trouve !

Pfff…, on parle de sport ici !
Seulement l’avant-plan est souvent déterminant, car il permet de débroussailler le terrain pour bâtir des fondations solides.

Une prépa de prépa difficile

Et dans mon cas, ce fut assez laborieux : grosse crève, qui aura duré des semaines + un accident musculaire à l’ischio jambier gauche, qui m’aura coûté 4 semaines d’arrêt.

AL : Le couple bancal, je vous dis pas…

Tssss ! Arrête !
Qu’à cela ne tienne, il me reste du temps quand je peux reprendre la course, de quoi voir venir pendant 4 semaines avant les 10 dernières.

AL : Vous suivez j’espère ?!

 

Dimanche 09/02, première vraie sortie de mon plan

Ayé, j’entends déjà les matheux dire que ça correspond à 11 semaines avant la date fatidique, mais cela est dû au report de la demi-finale des championnats de cross pour laquelle je suis qualifié.

Donc avec mon coach Marc Lozano, on prévoit la première sortie longue le 09 février.
Au programme : 1h45 avec 10 x 6′ d’allure marathon. Le target de l’allure est prudent pour bien asseoir ces deux premières semaines. Donc on vise une fourchette de 3’50 à 3’45 » au km sur les 6′.

Dimanche matin, je file sur l’anneau cycliste de Vincennes en contre-sens, ma Garmin 620 en test est programmée avec 10 x 6′ récup 2′.
Tout va bien, même si je dois lutter dans la ligne droite face au vent, qui plus est en faux plat, pour maintenir 3’50. Dans l’autre sens, c’est ok.

 

Et premières sensations

Certes je souffre de mon pied gauche qui me lance (aponévrosite plantaire depuis 2 mois) mais je fais avec. En plus, j’ai lu qu’avec des petites talonnettes + des étirements spécifiques, ça devrait passer. Je les ai testés la veille.

AL : C’est la guerre des talonnettes à la maison ! C’est un peu comme si on rendait hommage à Prince en fait… 

Bref ! La 8e série me semble difficile : je suis dans cette fameuse ligne droite, je regarde ma montre, 3’53 d’allure à 1′ de la fin de la série, j’appuie un peu plus et CRAC ! Mon ischio me tire un peu au-dessus du genou… Non pas encore, me dis-je ! Je finis les 6′.
Je stoppe pour virer mes talonnettes que je crois fautives,  je repars pour trotter et ma montre rebipe. Je tente la 9e série, mais je me sens… comment dire… « bof » est le mot qui me vient !

Je rentre mais je veux faire quand même mes 1h45. Elle ressonne pour la 10e série, je repars, non c’est une connerie. Je rentre retrouver Anelor !

J’ai mal, je replonge dans le bac à glace où nous stockons autre chose que des petits pois, histoire de mettre ma cuisse sous le froid.

2014_boston_marathon

Et voilà comment le doute s’installe…

Je sors d’une blessure à l’ischio qui m’a généré 4 semaines d’arrêt. Est-ce le même mal qui va encore me bloquer ?
Le dessous de mon pied commence aussi vraiment à me tracasser.
Bref c’est une mauvaise passe, et je ne me sens pas m’acharner comme un dingue pour faire une perf à Boston, si les choses tournent au vinaigre…

AL : Allez mon amour, tu vas y arriver, je te connais, tu es un warrior (je dis ça aussi car un JC avec le moral dans les chaussettes, c’est pas facile !)

Mon plan Orsec

be0ee49a33dc2a488892f5490bb95ba3Ben oui, mais il y a des moments où on a la foi, et ce soir, je ne l’ai pas. Pourtant, je sais que cette force reviendra car je suis fait comme ça. Après l’abattement, la raison prendra le dessus, et ma motivation l’emportera toujours. L’homme est un phénomène d’adaptation.

Je rajoute donc à mon programme : séance(s) avec le mésothérapeute, l’ostéo, le dentiste et j’espère que tout cela ne sera, dans quelques semaines, qu’un vilain souvenir.

Allez hop, je file faire un peu de home-trainer en lieu et place du footing prévu ce jour.

Je reviendrai ici toutes les semaines vous faire part de l’évolution de mes entraînements, et autres…plans ! 😀

Si vous voulez suivre ma sortie de dimanche en détail, rendez-vous ici.

 

Voir aussi :
Le programme 2014 des Babas
Comment dompter Achille ?

 

 

Ce contenu a été publié dans Entraînements, On sporte bien, Prépa marathon Boston, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Prépa du marathon de Boston, c’est parti ! Enfin presque…

  1. Jep dit :

    Salut,
    je voudrais avoir une petite précision. Il faut bien se qualifier pour pouvoir participer au marathon de Boston ?

    • Jean-Christophe dit :

      Bonjour,

      Oui absolument, c’est un marathon où on ne peut y participer que par temps qualifiés en effet ! Le must pour les Américains.

      • Jep dit :

        Et quelles sont les conditions pour se qualifier ?
        Est-ce qu’on doit courir le marathon dans un temps limité ?
        Et est-ce qu’on peut se qualifier sur n’importe quel marathon au monde pour pouvoir s’inscrire à Boston ?

        • Jean-Christophe dit :

          Oui c’est exactement ça. Des temps limites par categorie. Dans tous les pays du monde mais sur des marathons officiels bien sur.
          Il y a sur le site un tableau avec les temps précis. J’ai la chance d’avoir un peu de marge 🙂

  2. Julien dit :

    c’est compliqué ton histoire, coincée entre l’ischio et le pied…
    j’ai remarqué que sur des séances à haute intensité, suivant le drop de la chaussure, je « déplaçais » les sollicitations : mollets (et surement tendon d’achille…) en 0 drop, ischios avec 4 à 10.
    Je prône donc l’alternance !

    • Jean-Christophe dit :

      hmmm… je ne suis pas certain pour l’alternance. Je pense qu’une fois trouver les chaussures pendant une prépa vaut mieux éviter de changer car les cumuls de kilomètres augmentent les risques.

  3. Bravo pour cette qualification au marathon, et bon courage pour ton plan.

  4. Le dentiste c’est la cerise sur le gâteau non ?!^^ Bravo pour la qualif en tout cas, je ne savais pas que c’était obligatoire. Boston ça doit être sympa il n’y a aucun doute ! Aller, bon courage (il va t’en falloir !!^^) Bises

  5. Pour avoir eu le même problème que toi au pied gauche, tout est revenu dans l’ordre après trois semaines d’arrêt complet et le port quotidien d’une semelle qui réhausse le talon de 2/3 mm + des semelles dans les chaussures de CAP.

  6. vivie dit :

    Allez ! Avec méso ostéopathe etc. Ça devrait le faire….courir !
    Courage. Mais non …la rage aux jambes, voyons !

  7. Valérie Seckler dit :

    Argghhhhhh, pas bon ca pour s’installer avec confiance dans la prépa ….j’espère que tu vas soigner ça rapidement et efficacement. On aura de quoi discuter samedi soir : Éric te racontera son aponévrose plantaire qui l’a handicapé entre octobre 2012 et mai 2013(arrêt total Cap de 8 mois!!) et pourtant il a boucle l’IM de Nice en juin 2013. On en rediscutera mais je pense qu’il avait eu un mauvais diagnostic au départ et les 15 séances ODC sans avoir identifier le mal n’ont pas arrangé l’affaire a mon avis.
    Mais tu es sûrement bien entouré question soins
    Valérie

  8. Valérie Seckler dit :

    Euh , dis moi 10×6′ AM des la 1ère sortie longue du plan, c pas un peu chargé???

  9. Ping : Semaine 1/10 prépa Boston Marathon | babaOrun

  10. Ludo dit :

    Salut Jean-Christophe !
    Merci pour la trace et les données, c’est intéressant les analyses sur la foulée ! Tu utilises un capteur spécial pour ça ?
    Pas trop dangereux l’anneau avec tous les vélos qui foncent à toute allure ?

    Perso je sors de « seulement » 5 semaines de stop à cause de mon TFL, ce qui m’a perturbé pour ma prépa SM de Paris, alors je compatis…

    Bonne préparation en tous cas.

    Au plaisir de te lire.

    • Jean-Christophe dit :

      Bonjour Ludo,

      Pas de capteur non, c’est la nouvelle Garmin 620 qui propose cela sur la montre.
      Pour l’anneau… C’est vrai que le dimanche c’est blindé. Pour moi ce n’est pas vraiment dangereux car je suis en face et je me décale si le peloton utilise toute la route. Néanmoins, il y en a toujours un qui râle !
      A bientôt ici ou ailleurs 😉

  11. Eh ben JC, quelle poisse. C’est envisageable pour toi d’aller à Boston sans objectif de chrono ?
    A te lire, on a l’impression que c’est pas impossible que tu ne puisses carrément pas courir !
    On croirait que le mieux serait de lever le pied, non ?

  12. Daddy dit :

    h ben JC, quelle poisse. C’est envisageable pour toi d’aller à Boston sans objectif de chrono ?
    A te lire, on a l’impression que c’est pas impossible que tu ne puisses carrément pas courir !
    On croirait que le mieux serait de lever le pied, non ?!

    • Jean-Christophe dit :

      Ou lala, y a deux ou trois négations dans ta phrase du milieu et j’avoue me perdre !
      Je lève le pied oui. Le gauche surtout…

  13. Ping : Semaine prépa marathon Boston : semaine 7 | babaOrun

  14. Ping : Marathon de Boston 2014 compte rendu | babaOrun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *