Le Moonshiner, bar secret mais chut, gardez l’adresse pour vous !

La scène se déroule un samedi. Les personnages : un couple tellement sympa (les Babas), et deux ados un peu swag.

Dialogue
JC : Bon ce soir, je vous emmène dans un endroit surprise !
Ado 1 : Pff, non, pas encore un Chinois, c’est bon là ! (ce qui en vrai, signifie que c’est pas bon du tout, ndlr)
AL : On va où ?
JC : Vous verrez, on va dîner vers Bastille.

Action
Nous arrivons rue Sedaine, métro Breguet-Sabin, devant une jolie petite pizzeria « Da Vito », qui affiche des pizzas avec des ingrédients nobles (jambon bio and co), aux murs carrelés de rouge et de blanc.

(c) Da Vito

(c) Da Vito

Ado 2 : C’est ça ta surprise ?
JC étrangement fier et souriant : Oui, venez, entrez, suivez-moi.
AL : Ben on te suit où ? (devant les quatre petites tables qui ne requièrent pas de mouvement particulier).

La chambre froide, le passage secret vers le Moonshiner @babaorun

La chambre froide, le passage secret vers le Moonshiner @babaorun

JC entre et… direct, pousse la porte de la chambre froide ! AL, interdite, hésite trois secondes, le temps de réaliser que c’est peut-être ça la surprise : une porte à pousser. BINGO !

Après la coquette et modeste micro-pizzeria qui sent bon, on pénètre dans un couloir qui mène à un bar secret ! Sombres carreaux de faïence aux murs, un vrai zinc et des bouteilles d’alcools rétro-éclairées à foison. Ils ont tout : les whiskeys, les vodkas, les rhums qui vont bien, le Jägermeister, l’angustura, tout ça, tout ça.
On se croirait aux States pendant la prohibition !
Quelques chanceux ont une place assise, nous resterons debout au bar, à questionner le barman barbu (normal, c’est un hipster) et la barmaid (pas barbue).

L'équipe du Moonshiner au complet (c) Moonshiner

L’équipe du Moonshiner au complet (c) Moonshiner

Babaorun : Bonjour, on voudrait boire quelque chose (dans un bar, c’est plutôt opportun remarquez).
Barmaid : Oui, vous aimez quoi d’habitude ?

La question nous surprend. On a envie de répondre que d’habitude, on boit de l’eau plate, des boissons d’effort ou de la Vichy Célestins, mais on se retient. Ado2 part sur un cocktail sans alcool avec de l’ananas, ado1, plus hésitant demande qu’on lui prépare quelque chose d’un peu acide (vu les litres de jus de citron et de vinaigre qu’il s’envoie, on n’est pas étonnés).
AL teste leur black russian, car elle s’y connaît bien en black russians, des années de dégustation… JC, lui, demande un cocktail maison alcoolisé qui figure sur la carte (si, si, véridique, alcoolisé pour de vrai). Une carte qui compte un nombre hallucinant de whiskeys d’ailleurs.

(c) Moonshiner

(c) Moonshiner

Le cocktail d’inspiration exotique est divin, Ado2 est fier de son choix ; mais la boisson plus acide déçoit Ado1 (pas facile à exalter Ado1, cela dit). JC adore son breuvage qu’il sirote en se délectant, quand la barmaid demande à AL : Alors ce black russian ? Comme AL ne retrouve ce goût de Kalhua qu’elle adore, elle ose gentiment le faire remarquer : « bien, mais pas comme d’habitude… ». Normal, les gredins, ils avaient modifié les ingrédients pour faire genre.

La salle, où les places sont chères, mais rester au bar s'avère très sympa @babaorun

La salle, où les places sont chères, mais rester au bar s’avère très sympa @babaorun

Un vrai barman parisien n’aurait absolument pas réagi, mais là, surprenant, ils reprennent le cocktail, le refont avec les ingrédients qu’AL aime et le changent avec un grand sourire en prime, gratos !

Nous tchatchons avec un trentenaire à sweat-shirt Suprême (marque pointue, vendue chez Colette, que les ados remarquent illico), qui voyage souvent en Chine. Un danseur pro qui officie dans les shows de Mylène Farmer – oui, nous on croise du beau monde Madame ! Bref, l’atmosphère est sympathique, on aime ce décor très années 30 à NewYork et ce service adorable.

L’addition en revanche nous coûte un peu plus qu’au café calva dans un bistrot du fin fond de la Normandie. Les sans-alcool sont à 6 euros, les cocktails alcoolisés peuvent atteindre 14 euros.

Côté pizzeria

@babaorun

@babaorun

Un tarif qui contraste avec les prix très raisonnables des très bonne pizzas côté Da Vito.
AL embarque son black russian généreusement servi pour passer à table. Ado 1 teste la classique Margherita à 12 € (faut toujours tester les basiques), qui va assurer, tandis qu’AL opte pour une pizz’ avec de la roquette et JC et Ado2, celle avec du prosciutto bio. Les ados s’autorisent un dessert : la pizz’ au Nutella (oui, on sait, c’est mal ! Hein Julien ?).

Nous repartons contents et un peu fiers de savoir ce qui se passe derrière la porte de la chambre froide où entrent des clients sans ressortir !

moonshiner bar a cocktails parisienBon à savoir

Réservez votre table chez Da Vito : au 09 50 73 12 99
5 rue Sedaine, 75011 Paris – 18h>2h

Arrivez une heure à l’avance, histoire d’aller boire un cocktail en guise d’apéro ou dînez et finissez la soirée (il y aura alors plus de monde) au Moonshiner, derrière la porte de la chambre froide. Sinon passez direct du côté clandé, sans manger !

D’autres bons plans parisiens :
manger un burrito qui déchire sa mémé ?
Faites-vous un Indien (rien de coquin attention !)

Et en dessert :
à Lille ou Paris ou ailleurs, goûtez aux Chti Merveilleux
ou à Bayonne, craquez pour un gâteau basque

 

Ce contenu a été publié dans Bonnes adresses, Restaurants, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Le Moonshiner, bar secret mais chut, gardez l’adresse pour vous !

  1. TITA dit :

    Je croyais que votre blog avait été créé pour le plaisir de transmettre, d’écrire,
    de RIGOLER, de PARTAGER mais je vois qu’il n’en est rien, déjà m’en étais je aperçu lors d’un commentaire fait à la rédactrice et restée lettre morte tout au début de votre institution. Eh bien tant pis

  2. valérie SECKLER dit :

    euh ?? j’ai du louper un truc par rapport au commentaire juste au dessus ???un peu décontenancée …. parce que justement j’allais dire que c’est vachement sympa de partager une adresse telle que celle-là que d’autres auraient jalousement gardé rien que pour eux ! ça donne super envie d’aller se fondre dans cette ambiance « prohibition » ;-))
    Valérie

  3. Super sympa cette adresse 🙂

  4. Ping : Premier semi Paris 2014 | babaOrun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *