Un bon café dans un joli café, le café Lomi

Quand les babas ne préparent pas une course, ils parcourent la Capitale à la recherche de petites adresses sympa à tester. Certes, parfois, on fait d’autres choses, comme du stanish pour étirer un tendon d’Achile par exemple ! Une autre histoire ça. Bref.

Le café Lomi @babaorun

Le café Lomi @babaorun

On a risqué notre vie pour vous

Lors d’un week-end d’automne un peu pluvieux (un truc rarissime à Paris), nous avons décidé de braver les éléments et de nous rendre à l’autre bout de la ville, dans un quartier où certains, rien qu’à l’évocation de son nom, frémissent de peur -et d’a-priori- : La Goutte-d’Or. Brrrrr…

Direction, le café Lomi

Aux confins des 18e et 19e arrondissements, se trouve un petit havre de paix : le café Lomi. Pourquoi sommes-nous allés au trou du c– du 18e pour un café ? Parce qu’au café Lomi, on sert pas n’importe quel café, on sert du BON café paraît-il. Alors nous, on va vérifier pour vous, chers lecteurs de Babaorun. Ne sommes-nous pas bonté et dévouement ?

Du bon café que Clooney en serait jaloux ! @babaorun

Du bon café que Clooney en serait jaloux ! @babaorun

Le lieu, créé par une Brésilienne, puise son inspiration dans les bistrots new-yorkais ou berlinois aussi, ces cafés cosy où l’on peut se poser avec un ordi et siroter un café pendant une plombe en surfant sur le Net. Et pour cause, la wifi est gratos. Mais la vraie particularité c’est que  ce lieu, avant d’être un café, est une maison de torréfaction. En effet, le café est torréfié et moulu ici, sur place. D’ailleurs, on peut aussi suivre des ateliers de torréfaction artisanale le week-end paraît-il.

Nous, on s’en tient à la visite dégustation.

Un cadre relax

Au fond, le canap acceuillant @babaorun

Au fond, le canap accueillant @babaorun

D’abord nous, on aime le décor : de grandes baies vitrées qui laissent entrer la lumière généreusement, une grande table partageable à l’entrée, de plus petites dans la salle, du mobilier en bois, des ampoules design sobres pour l’éclairage, et au fond, de grosses plantes vertes avec un canap’ en cuir pour s’affaler. Des murs quasi bruts, des structures métalliques apparentes, des cafetières sophistiquées en exposition. Let’s order our coffee babe!

les lampes que j'adore @babaorun

les lampes que j’adore @babaorun

On étudie la carte, un peu déçu de ne trouver que deux choix de café à la tasse. On pourrait opter pour un chemex (un café fraîchement passé à la main, dans une cafetière de compète qui paraît-il fait les meilleurs cafés filtre du monde), mais c’est plus cher. Bientôt Noël, pas de folie !
George Clooney et son nespresso peuvent aller se rhabiller

Mais on se laisse tenter par la version cappuccino, préparé façon  « latte art », avec la mousse en forme de feuille (on aurait préféré en forme de coeur), c’est si beau ohhhhh.

JC et son café pas assez chaud @babaorun

JC et son café pas assez chaud @babaorun

Bon, JC trouve le sien pas assez chaud (il lui faut toujours des plats ultra chauds et des boissons brûlantes), moi ça me convient.

Les cafés sont servis dans de jolies tasses en porcelaine vintage. JC trouve sa tasse trop basse et évasée. Il aurait préféré quelque chose de plus moderne.

Pause devinette : qui est le plus chiant dans le couple ?
a-JC, hyper tatillon
b-AL, c’est une femme
c-JC, hyper tatillon

Nous dégustons, ça passe très bien.

Le café se révèle plutôt puissant mais pas amer, doux sur la longueur, assez rond.

Connaissez-vous le latte art ? @babaorun

Connaissez-vous le latte art ? @babaorun

Le service qui ne se prend pas la tête

C'est Tom, je crois. Hi Tom! @babaorun

C’est Tom, je crois. Hi Tom! @babaorun

Le personnel est sympa, à la cool, notre serveur -oups pardon, notre BARISTA parle un français mâtiné d’un fort accent anglo-saxon, so cute! D’ailleurs, la clientèle est truffée d’English-speaking people.

La bande son est top, très groovy, un peu soul ; tiens,  je redécouvre ce bon vieil album des Platters, je chante.

Le juste prix

Notre cappuccino nous coûte 3,90 €, nous décidons de goûter un expresso. 2 €, pas très cher vu la qualité du produit. A Paris, pour le même prix, il est tout à fait possible de tomber sur de bons jus de chaussettes ou des pisses d’âne tellement amères, qu’on le deviendrait soi-même aussi.

Si vous prenez un croissant, ajoutez 1,60 €. En revanche, les prix grimpent quand on lorgne du côté des pâtisseries maison genre carrot cake (4,50 €). Les salades et autres petits plats salés relèvent plus du snacking sain que d’un menu gourmand. On s’en tiendra au café dans un lieu cool, accueillant et tranquille, loin du stress si typiquement parisien.

Un autre ? Ouuh on va être tout énervé @babaorun

Un autre ? Ouuh on va être tout énervé @babaorun

 

Café Lomi
3ter rue Marcadet, Paris 18e
Métro Marcadet-poissonniers ou Marx Dormoy

Tél : 09 80 39 56 24
Plus d’infos sur leur site

 

Voir aussi sur babaorun :
> Connaissez-vous les chti merveilleux de Fred ?
> Un top burrito pour manger sur le pouce
> Une recette miam super simple pour un apéro sans gluten

 

Ce contenu a été publié dans Bonnes adresses, Restaurants, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un bon café dans un joli café, le café Lomi

  1. Ping : Déjeuner japonais chez un orfèvre des légumes | BabaOrun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *