Le top du top du burrito, c’est par ici !

Quand on était petits, à la fin des années 1980 disons (bon, en vérité, nous n’étions pas petits mais laisse-nous rêver !), pour manger branché, rien ne valait un restau mexicain. Paris voyait pousser des cactus et des écharpes rayées aux couleurs pétard à tous les coins de rue, et on buvait des Marguerita en ahanant des « mmm trop bon » à la moindre bouchée de guacamole sur une bête chip de maïs (sans gluten, soit dit en passant).

Ay caramba che bon ! @babaorun

Ay caramba che bon ! @babaorun

Ce temps-là que les moins de 20 ans etc. etc. est révolu, et dans la Capitale, pour trouver un restaurant mexicain qui mérite qu’on s’y attarde, t’as intérêt à te lever tôt et parcourir toute le ville. SAUF… si ton blog préféré te rend service en te dénichant THE adresse pour te délecter de burritos que-tu-m’en-diras-des-nouvelles !

La trouvaille exotique du Canal

Revenons à l’été dernier.

El Nopal, notre trouvaille du Canal @babaorun

El Nopal, notre trouvaille du Canal @babaorun

 

Petite adresse, grand effet @babaorun

Petite adresse, grand effet @babaorun

Alors que nous nous promenons au bord de l’eau, tels des Jean Gabin du XXIe siècle, JC repère une petite échoppe dans une rue adjacente au Canal. Une devanture de 2 m de large, avec une queue assez conséquente de badauds. Etrange pour un lieu de snacking le week-end. D’habitude, les gens cherchent plutôt une terrasse ou un restau sympa qu’un take-away.

JC : J’adore dénicher les boui-boui, les restaus gastro c’est surfait !
AL : Ouais, t’as raison, mais un gastro me tenterait bien aussi… Bref !

En fait, quelques semaines plus tard, une parution dans je ne sais quel magazine référent nous indique que le micro lieu qui ne paie pas de mine mériterait que l’on s’y attarde. C’est décidé, un jour, on teste !

Le meilleur burrito de Paris ?

mexicain_babaorun

@babaorun

Il aura fallu attendre la fin des hostilités marathonesques toulousaines de JC (avant une nouvelle aventure, rassure-toi lecteur) pour enfin passer à l’acte.

Direction le Canal un jour de pluie, et nous voilà à El Nopal, pour une petite immersion gustative à Monterey au Mexique via la rue Eugène Varlin, dans le 10e. Deux gaillards à peine trentenaires s’affairent derrière le comptoir. Nous décidons de nous asseoir ; heureusement que nous ne sommes pas en famille, car il n’y a que deux tabourets, et à peine la place d’entrouvrir la porte.

La boisson sans gluten ça !@babaorun

La boisson sans gluten ça !@babaorun

Ce sera un burron (un généreux burrito complet, garni de riz, d’avocat, tomates, poivrons, de purée de haricots rouges, de fromage, oignons…) avec de la viande de porc marinée pour l’un, et un au porc aux épices, avec une orchata (lait de riz sucré et parfumé) pour l’autre.

En un tour de main, on nous prépare ça, et nos dodus rouleaux farcis dans une tortilla de blé (ouais, c’est plein de gluten !) nous arrivent, accompagnés d’une sauce « allumez le feu ». Mollo sur la salsa.

La fabrication de notre burron trop bon @babaorun

La fabrication de notre burron trop bon @babaorun

On adore !
C’est délicieux, souple en bouche, et riche -ça, c’est l’alibi pour la récup’ (et moi, va falloir que je compense en légumes vapeur la semaine prochaine…). Varié en saveurs, aussi. Nous préférons d’ailleurs la version viande marinée à celle aux épices.
La boisson home-made au riz se révèle légère et fraîche, assez différente des orchatas espagnoles, au goût d’orgeat.

L’addition

Ces énormes burritos suffisent à nous caler. Même si JC entend tout de même « casser la gueule à une pâtisserie ».

Ca a pas l'air comme ça, pourtant ... miam @babaorun

Ca a pas l’air comme ça, pourtant … miam @babaorun

JC : Ben oui, et mon dessert alors ? Ce sera ensuite pour moi un Paris-Brest et une tarte citron de la pâtisserie des Rêves. Mais il est vrai que j’aurais pu m’arrêter là.

@babaorun

@babaorun

Bien meilleurs et complets qu’un sandwich, ou qu’un truc tout mou dégueu de chez Ronald, ces spécialités mexicaines XL concoctées par de vrais-de-vrais Mexicanos ne nous coûtent que 8.50 € pièce. Avec la boisson, nous nous fendrons d’un repas à 20 € pour deux. Une addition comme on les aime…

Nous reviendrons un jour pour sûr tester les tacos, le guacamole (sera-t-il à la hauteur du mien ?), les bières mexicaines, ou une version au poulet ou au boeuf de notre petite adresse. Et nous recommandons à tous les Mex-friendly de vite goûter ces burritos pour nous livrer leurs impressions.

El Nopal @babaorun

El Nopal @babaorun

El Nopal, 3 rue Eugène Varlin, juste à coté du Canal Saint-Martin, non loin de la gare de l’Est, Paris 10
C’est ouvert tous les jours sauf le lundi et ils sont très sympas.
Retrouvez-les notamment sur Facebook, avant de les dévorer !

 

Voir aussi sur Babaorun :
> le meilleur indien de Paris
> l’ancien Kunitoraya pour leurs soupes japs
> de l’usage des bonnes graisses car manger gras peut faire maigrir

Ce contenu a été publié dans Bonnes adresses, Bons plans, Restaurants, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le top du top du burrito, c’est par ici !

  1. Ping : Le Moonshiner, bar secret mais chut, gardez l’adresse pour vous ! | babaOrun

  2. Ping : Bo Bun à Paris : les bon bo bun des babaorun | babaOrun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *