Le semi-marathon et mes toutes premières fois !

Première fois que… je cours autant !

21.100 km. 21 km d’un coup ! Ma montre GPS indique même 21 km 360, mais bon, ce n’est qu’un appareil de geek, on va pas chipoter. Je sais, je sais, y’en a qui enquillent 42 km 195 parfois. Et même il existe des olibrius qui parcourent 80 voire 100 km. De sacrés fadas ! En même temps, c’est de la triche, car ils ne courent pas comme des brutasses pendant 100 km en vérité. Quoique… Killian, il court à combien ? Bon, on s’en tape de Kilian, c’est pas son trip ici.

Mon premier semi-marathon

Bon je vais vous éviter le parcours détaillé du semi-marathon, genre là, je me sentais comme ci, là, je me sentais comme ça.

babaAL @babaorun

babaAL @babaorun

En gros, les 10 premiers kilomètres, j’ai fait gaffe, très tentée d’aller plus vite, très attentive aux autres coureurs qui étaient nombreux ; les 11 autres, j’ai accéléré quand j’ai pu ! Merci à la fanfare de Ledru-Rollin d’ailleurs qui a rythmé ma foulée en me donnant envie de danser.

Première fois que j’ai un lièvre

semi-marathon de paris CR babaorun

♥ Mon lapin ♥ @babaorun

semi-marathon de paris CR 1semi-marathon de paris CR 1Mais… outre un grand soleil, aucun stress, et l’inconnu total, aujourd’hui était un grand jour. En effet, j’ai fait toute la course avec JC, mon chéri. Comme il est blessé (après l’ischio, c’est une aponévrosite plantaire qui le fait suer), il a décidé de prendre le départ à une allure supra soft… la mienne !

C’est la première fois qu’on fait une course ensemble. Il m’a contrôlée, calmée, encouragée, bichonnée, il a même porté ma gourde. Je me suis laissée guider, c’était bon. A un moment, je lui ai dit « J’ai soif ! » et un monsieur hyper gentil qui passait à côté m’a tendu sa bouteille d’eau direct. C’est marrant, dans le métro si tu dis tout fort « J’ai envie de m’asseoir », bizarrement, personne te file sa place.

Première course de 2014

Semimarathon de paris 2014_ParcoursEt après des semaines de tendinite d’Achille qui a quelque peu entaché la prépa de mon semi-marathon, j’ai pu finalement prendre le départ de cette course défi. J’ai même décidé ce matin  de ne pas emporter mon pass Navigo, tant je le sentais bien. Mon tendon n’a pas bronché, j’ai eu mal au dos quand je courais un peu plus lentement. Du coup, va falloir agir de ce côté-là. Et pour ma première course de l’année, j’avoue que j’ai adoré, j’ai pris un plaisir dingue à courir, et à suivre les conseils de mon coach particulier, à qui je dois beaucoup (le reste, je le dois aux autres coaches, ceux d’Urban Running).


Première fois que je galère autant après l’arrivée

WitchApple

Le ravito post-course by ASO !

Pour chopper quoi que ce soit au ravito post-course, ça ne relevait plus du challenge, mais de l’utopie ! Il m’aurait fallu jouer des coudes, pousser, feindre l’hypoglycémie peut-être, batailler davantage que quand j’ai tapé mon sprint en fin du semi. Mais j’étais trop faiblarde. Donc pas de flotte, pas de fruits secs, pas de banane, pas d’orange. Ah j’ai réussi à chopper une pomme, mais elle était pourrie. Le pompon revient tout de même à la consigne, où j’ai attendu 1 heure 20 pour récupérer mon sac qu’ils avaient égaré. Je rêvais de doudoune, de fourrure polaire, de bain chaud…

Et enfin première fois que JC va me masser après une course !

(rhooou, cet appel du pied subtil…)

JC : J’ai adoré être ton lièvre. Adoré prendre le temps d’observer, les gens, les rues, l’atmosphère, le bonheur et la douleur autour de nous.
J’ai surtout aimé te transmettre mes expériences de gestion d’allure, de ravito aux bons moments, de ne pas t’emballer quand tu te sentais pousser des ailes, ne pas rentrer dans l’euphorie où serrer les dents sans paniquer devant la rudesse des quelques difficultés inévitables.
Un massage ? Jamais vu un lièvre masser moi ! Gambader oui ? Masser hum…

semi mararthon amoureux

Vous lirez bien autre chose hein ?
> La prépa du marathon de Boston de JC, ça vous branche ?
> Vous préférez une bonne adresse pour boire un verre dans un lieu secret à Paris ?
> Et si vous voulez en savoir plus sur nous, c’est ici

Si tu veux savoir ce que les babas mangent avant une course, tous les conseils nutrition et la recette de leur petit-déj fétiche.

Ce contenu a été publié dans Courses, On sporte bien, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à Le semi-marathon et mes toutes premières fois !

  1. Jaife dit :

    Tiens ça me rappelle les merdes de l’arrivée en 2011.. Ca progresse pas beaucoup !
    Encore bravo AL et bravo à ton lièvre aussi 😉 Il va finir comment s’il fait pas de massage? Pâté ? Civet ?

  2. vivie dit :

    Bravo AL !

    • Justina dit :

      C’est comme si on y était ! Bravo Anelore ! Une belle course, j’aurai aimé être là ! Mais vu mon état je ne serais pas allée aussi vite !
      Vous êtes beaux comme tout, mes héros ! JC, maintenant, Boston ! C’est dommage que nous ne puissions pas descendre à Boston ce WE là, pour t’encourager. Bisous à vous deux.

    • AL dit :

      Merci !

  3. heurtault Cyril dit :

    Bravo pour cette bien belle course !!!

  4. le guillou dit :

    Eh bien, ma soeurette, c’est pas mal ce temps pour une première fois ! Il est bien loin mon dernier semi. Je me souviens du temps de celui de Laval ( 1h36 ) ; il était valonné. C’était le jour où on changeait d’heure et …le réveil n’a pas sonné. Nous avons sauté dans notre short et t-shirt et sommes partis sur le champ pour arriver 1/4 h avant le départ ! Bisous

  5. Troooooop bien bravo !!! J’adore ton CR parce que je m’y vois un peu, j’ai jamais fait de semi mais moi aussi j’ai un super chéri qui fait lièvre de temps en temps, et hier soir j’ai eu le droit à mon premier massage d’après course, le top !!!! Du coup, je veux savoir, tu as eu aussi le droit à ton massage ? Biz et bravo pour ta perf, pour une première c’est super !!!!!!

  6. Julien dit :

    entre les tagada et les pistaches, il y avait un échantillon de crème akileïne « relaxante » et qui détend les muscles…
    Sur la notice, c’est écrit qu’il faut appliquer et masser juste après la course et le lendemain aussi.
    Le coaching ne doit pas s’arrêter une fois la ligne d’arrivée franchie 😉

  7. frogita dit :

    BRAVO!!
    et pareil du métrage en trop sur ma montre
    (par contre j’ai oublié de prevoir le masseur )

  8. Claire dit :

    J’avoue être admirative et ….jalouse ! Jalouse de ta motivation car la mienne depuis des année est à ….pas grand chose ! Alors Bravo ! Tu m’épates ! c’est génial !
    Et aujourd’hui, tu es comment ? T’as pris un tube d’arnica ? T’as eu ton massage quand même ? Encore bravo et bisous !

    • AL dit :

      Merci Clairus ! Ma motivation, elle est à la fois sociale (potes, courir dans un club), physique (je prends soin de moi, je me challenge, je me remue) et j’aime bien faire du sport outdoor (sans montagne mais bon). Et pi, je suis bien motivée à la maison dès que j’ai un coup de mou. Toi tu as le ski tu sais.

  9. FireRasta dit :

    Génial ce CR.
    Et les joies des consignes dans le froid…

  10. bravo pour ce 1er semi accompagné de ton lièvre préféré.
    Belle gestion de course et belle régularité 🙂

  11. Clem Running dit :

    Une course en couple c’est trop mignon !
    J’ai adoré lire votre compte rendu, et très sympa le mec qui t’as tendu sa bouteille d’eau ! Et nul doute que les bons conseils de JC ont été bien exploité pour faire ce beau chrono 🙂
    Bonne récupération !

  12. valérie SECKLER dit :

    excellent ! qu’est-ce que ça fait plaisir de lire tant d’enthousiasme et de bonheur ;-))
    et oui c’est un vrai luxe/confort d’avoir un lièvre, qui plus est avec l’expérience/attention de JC 😉
    Bravo Miss pour avoir si bien géré , bonne récup’
    Biz
    Valérie

  13. Ping : Prépa marathon Boston semaine 3 | babaOrun

  14. Ping : Semaine prépa marathon Boston : semaine 5 | babaOrun

  15. Ping : 20 km de Paris, 12 au top, 8 en flop | babaOrun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *